Chronique d’un départ

Les auteurs, à l’aide de leur méthode de décorporation, ont pu suivre pendant les derniers mois de sa vie l’itinéraire d’Élisabeth, une femme parmi d’autres, atteinte d’un cancer. Semaine après semaine, ils ont fidèlement retranscrit le vécu de son être profond au seuil de la mort.